azyme


azyme

azyme [ azim ] adj.
• 1690; azime n. m. XIIIe; lat. azymus, du gr. azumos, de zumê « levain »
Qui est sans levain. PAIN AZYME : pain que les juifs mangent tout le temps que dure la fête de Pâque; pain dont sont faites les hosties. — N. m. Pain azyme. La fête des Azymes, les Azymes : la Pâque (juive).

azyme adjectif (latin ecclésiastique azymus, du grec adzumos, sans levain) Se dit d'un pain non fermenté utilisé par les Juifs pour la Pâque et par l'Église romaine pour la célébration eucharistique. ● azyme (difficultés) adjectif (latin ecclésiastique azymus, du grec adzumos, sans levain) Orthographe Attention au groupe -zy-. Emploi Est surtout employé comme adjectif dans la locution pain azyme et comme nom dans la fête des Azymes (avec une majuscule dans ce cas). ● azyme nom masculin Fête des azymes, autre nom de la pâque juive. ● azyme (expressions) nom masculin Fête des azymes, autre nom de la pâque juive.

azyme
adj. Pain azyme: pain sans levain que mangent les juifs à la Pâque; pain dont on fait les hosties.

⇒AZYME, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— Qui est sans levain, non fermenté :
1. Toutes pratiques supprimées à Genève, sous prétexte que dans le désert du Jourdain Saint Jean le Précurseur ne baptisait point en cuve, et qu'à Jérusalem Jésus n'avait rompu du pain azyme à ses disciples mais au contraire du pain levé...
J. et J. THARAUD, La Chronique des frères ennemis, 1929, p. 212.
Spécialement
1. Pain azyme. Pain que les juifs mangent au temps de leur Pâque en commémoration de celui que mangèrent leurs ancêtres à la sortie d'Égypte :
2. Beaucoup d'israélites consomment encore à Pâque des pains azymes, qui ne se soumettent plus aux règles du « caschrout » (pureté rituelle).
WEILL, Le Judaïsme, 1931, p. 160.
2. Pain azyme ou pain à chanter.
a) Pain en feuilles minces dont on fait les hosties :
3. Saint Philippe de Néri, sainte Angèle, sainte Marguerite de Cortone, reconnaissaient un goût spécial au pain azyme, alors qu'après la consécration, il n'était plus du froment, mais la chair même du Christ.
HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 149.
b) PHARM. Pain en feuilles minces servant à envelopper certaines préparations pharmaceutiques pour en faciliter l'absorption. Synon. vieilli ou moins usité oublie.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., ainsi que ds la plupart des dict. gén. du XXe siècle.
B.— P. ext. Qui est sans goût :
4. Malheureusement, à la longue, les abonnés reconnaissent ce genre [du critique thuriféraire], et ne lisent plus ces tartines azymes.
BALZAC, Œuvres diverses, t. 3, 1850, p. 580.
Au fig. [En parlant d'une pers., au physique et au moral] Qui est pur, sans corruption :
5. À mon air enjoué, mon rire sur la lèvre,
Vous me croyez heureux, doux, azyme et sans fièvre,
Vivant, au jour le jour, sans nulle ambition,
Ignorant le remords, vierge d'affliction;
...
P. BOREL, Rhapsodies, Épilogue, misère, 1831, p. 193.
II.— Emploi subst.
A.— P. ell.
1. Pain azyme (cf. supra A 1, 2 a) :
6. Peut-être le paskh ou fête de printemps, caractérisée par l'usage des azymes, commençait-il à poindre.
RENAN, Hist. du peuple d'Israël, t. 1, 1887, p. 56.
2. Les Azymes, fête des Azymes. La Pâque des juifs.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du XIXe s. ainsi que ds ROB., Lar. encyclop. et QUILLET 1965.
B.— Au fig. ,,Sans levain, — consacré; substance choisie`` (PLOWERT 1888) :
7. — Moi, il me semble qu'une seule chose compte : c'est de toujours chercher la vérité.
— Non, dit Raoul, tu ne te contentes pas de la chercher, tu veux aussi la dire.
— Pas seulement la dire. La crier...
— Tu sacrifies tout à un beau discours.
— Pourquoi pas? dis-je, abattu.
Saint Paul dit : « Prenez les azymes de la pureté et de la vérité. »
ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 172.
PRONONC. ET ORTH. :[azim]. À l'exception de Ac. 1798, qui écrit azime, tous les dict. consultés écrivent azyme, avec azime comme vedette de renvoi.
ÉTYMOL. ET HIST. — XIIIe s. subst. azime « pain sans levain » (Bib. hist. Maz. 312, f° 32b ds GDF. Compl. : Vous mengeres .VII. jours les azimes); 1495 adj. id. « sans levain » (Ibid. : Pains azimes); XIVe s. feste des azimes « fêtes que les Israélites célèbrent chaque année en souvenir de la sortie d'Égypte » (J. DE VIGNAY, Mir. hist., III, 47, éd. 1531 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 131 : Le jour ensuyvant commençoit la feste des azimes); azyme dep. FUR. 1690.
Empr. au lat. chrét. azymus « azyme » adj. (Itala, Exod., 29, 2 ds TLL s.v., 1645, 65); subst. (Itala, Exod., 12, 18, ibid., 1645, 75); « fête des azymes » (Itala, Exod., 23, 15, ibid., 1646, 30); le lat. est lui-même empr. au gr. « sans levain » (SEPTANTE, Gen. 19, 3 ds BAILLY); v. CABROL, LECLERCQ, Dict. d'archéologie chrét. et de liturg.
STAT. — Fréq. abs. littér. :24.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — Archéol. chrét. 1924. — BACH.-DEZ. 1882. — Bible 1912. — BOUILLET 1859. — CHESN. 1857. — DHEILLY 1964. — DUVAL 1959. — Encyclop. méthod. Mécan. t. 1 1782. — Foi t. 1 1968. — Lar. méd. 1970. — LASNET 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCEL 1938. — MONT. 1967. — Mots rares 1965. — NYSTEN 1814. — PÉZARD (A.). Cinq verbes rom. d'Italie. Romania. 1958, t. 79, p. 101, 104, 106. — PLOWERT 1968 [1888]. — RHEIMS 1969.

azyme [azim] adj. et n. m.
ÉTYM. 1690; XIIIe, azime, n. m.; lat. azymus, du grec azumos, de zumê « levain ».
1 Adj. Qui est sans levain.
Pain azyme : pain que les juifs mangent au temps de Pâque; pain dont on fait les hosties (pain à chanter).
1 Trois fois par an, des fêtes rassemblaient tout le peuple (d'Israël); la plus solennelle était celle des Azymes, de la Pâque, en mémoire du temps où Yahweh avait fait sortir Israël de l'Égypte et de ce pain sans levain qu'alors on avait mangé.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, II, 2, p. 117.
2 Jérôme, d'habitude, récriminait devant un pareil repas sans sauce, sans spécialité, sans goût. Aujourd'hui il en fut heureux. C'était pour lui une espèce de communion. On n'aime pas trouver de goût au pain azyme.
Giraudoux, les Aventures de Jérôme Bardini, p. 25.
Fig. et littér. Qui est sans impureté, sans goût (Balzac, P. Borel, in T. L. F.).
2 N. m. Pain azyme. || La fête des azymes, les Azymes : la Pâque (juive).
DÉR. Azymal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • azyme — azyme …   Dictionnaire des rimes

  • azyme — AZYME. Voyez Azime …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • azyme — AZYME. adj. de tout genre. Terme de l Escriture sainte. Ce sont des pains sans levain que les Juifs mangeoient & mangent encore aujourd huy dans le temps de leur Pasques. Il est aussi substantif. Azymes, la feste des Azymes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Azyme — Azym Az ym, Azyme Az yme, n. [F. azyme unleavened, L. azymus, fr. Gr. ?; a priv. + ? leaven.] Unleavened bread. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • AZYME — adj. Qui est sans levain. Pain azyme, Pain sans levain que les Juifs mangent dans le temps de leur pâque. Pain azyme se dit aussi du Pain en feuilles minces dont on fait les hosties et de l’Enveloppe de certaines préparations pharmaceutiques. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • azyme — (a zi m ) adj. Terme de l Ecriture. Pains azymes, pains sans levain que les Juifs mangent dans le temps de leur pâque.    Dans l église catholique, l hostie est un pain azyme. •   Constantinople était divisée pour savoir s il fallait se servir ou …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AZYME — adj. T. de l Écriture sainte. Qui est sans levain. Il ne s emploie que dans cette locution, Pains azymes, Pains sans levain que les Juifs mangent dans le temps de leur pâque.  Il est aussi substantif, au pluriel, dans cette phrase de l Écriture,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • azyme — /az uym/, n. Western Ch. unleavened bread used in a Eucharistic service. [1350 1400; < LL azyma (n.), L azymus (adj.) unleavened < Gk ázymos, equiv. to a A 6 + zymos (deriv. of zýme leavening; see ZYME)] * * * …   Universalium

  • azyme — noun unleavened bread used in Jewish or Christian religious context …   Wiktionary

  • azyme — ˈaˌzīm noun also azym zə̇m ( s) Etymology: Late Latin azyma, from Latin, neuter plural of azymus unleavened, from Greek azymos, from a a (II) + zymos (from zymē leaven); probably akin to Latin …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.